1

Deke, toe-drag, saucer… ça veut dire quoi tout ça ??

Lorsque j’ai commencé le hockey, je me souviens avoir fait quelques recherches sur Internet pour pouvoir progresser plus vite. Et puisque rien ne semblait exister en français, je me suis vite tourné vers des sites anglophones. HowToHockey et HockeyTutorial sont ceux qui m’ont le plus aidé (et ce sont probablement aussi les plus anciens). Je les consulte d’ailleurs encore régulièrement, et je ne pourrai que te conseiller d’aller regarder quelques épisodes de leur chaîne Youtube associées.

Si tu as eu la même démarche que moi, tu as probablement dû lire ou entendre ces mots : dangle, saucer, deke ou encore toe-drag. Et malheureusement, ce n’est pas un dictionnaire anglais/français qui va te permettre de comprendre de quoi il s’agit ! 😆
Alors j’ai décidé de te faciliter la tâche en t’expliquant rapidement à quoi font référence ces termes, en bon français 😉

Deke

C’est probablement l’un des mots les plus courants des sites anglophones. Et pour cause, c’est ce qui fait toute la beauté du hockey. Un “deke”, c’est tout simplement une feinte faite avec la rondelle. C’est l’arme principale des attaquants, elle sert à surprendre les défenseurs pour les dépasser sur la glace. Et c’est également un excellent moyen pour marquer face au gardien.
En bref, apprendre à deker est l’une des habiletés les plus utiles au hockey, et tu trouveras une multitude d’articles et de vidéos pour t’appendre “how to deke” 😉

Joueur de hockey avoir deke un adversaire - Photo de Markus Spiske via unsplash

Pour la petite histoire, il est fort probable que “deke” vienne de “decoy”, qui veut dire “leurre” en anglais.

Dangle

Un “dangle” est presque l’équivalent d’un “deke”. La nuance se trouve dans la longueur et la complexité du mouvement. Un deke est un simple mouvement rapide de la rondelle pour déjouer le défenseur adverse. A contrario, un dangle nécessite un peu plus de pratique et de dextérité. Par exemple, la rondelle peut passer du côté droit du défenseur, alors que l’attaquant passe par son côté gauche.
Parfois, un ensemble de “dekes” réalisés rapidement et à la suite est appelé “dangle”.

Mais honnêtement, pour simplifier, je pense qu’on peut dire sans trop se tromper que les deux mots sont des synonymes 🙂

Saucer

À prononcer “sauceur”, une “saucer pass” est tout simplement une passe soulevée en français 🙂. Mais pourquoi l’appeler de cette manière ? En anglais, “a saucer”, c’est une soucoupe volante. Tu saisis le parallèle ? La rondelle ressemble au vaisseau spatial des martiens lorsqu’elle est dans les airs… ils ont de l’imagination ces anglophones ! 😅

Pour exécuter une “saucer pass”, le mouvement est similaire à un lancer balayé, en un peu plus lent. Il te suffit de faire rouler la rondelle du talon vers le bout de ta palette, mais en gardant celle-ci ouverte.

Jeune joueur après avoir fait une sauser pass - Photographe inconnu via piqsels

Toe-drag

Un toe-drag est un mouvement spécifique qui permet de dribbler un adversaire. C’est un type de dangle. Il consiste à utiliser le bout de la palette pour ramener la rondelle vers soi et contourner le défenseur. Il en existe deux types : le “forehand”, avec la face interne de la palette, et le “backhand”, avec la face externe. Le second est beaucoup plus difficile à faire que le premier 😉

Dans la vidéo ci-dessous, tu peux comprendre facilement comment exécuter un forehand toe-drag. Bon entraînement ! 😉

Snipe

Ce sera le dernier pour aujourd’hui, et le plus simple de tous ! D’ailleurs, je pense que tu as déjà deviné 😉 Un snipe est un tir de loin où la rondelle se fraye un chemin au milieu des obstacles. Elle “traverse” généralement un ou deux défenseurs ainsi que le gardien, avant d’atteindre le filet.
Bien souvent, les snipes sont réalisés avec un lancer balayé, car c’est le tir le plus précis. Mais un slap-shot bien cadré peut également faire un très bon snipe.
Pour finir, on qualifie souvent un joueur de “sniper” lorsqu’il est capable de viser où il veut dans la cage du gardien adverse, et marquer ainsi de nombreux buts en fond de filet.

Tu en connais d’autres ?

Le hockey est un sport magique avec son propre jargon. Sans s’en rendre compte, on utilise tous des mots issus de l’anglais comme “slapshot”, “play-off” ou “puck”. Mais lorsqu’on commence à utiliser des ressources anglophones pour aller plus loin dans notre pratique, ça peut vite devenir compliqué avec un anglais scolaire. Avec ces quelques mots, j’espère t’avoir aidé à y voir un peu plus clair 😉

Et si tu connais d’autres termes souvent utilisés au hockey qui sont un peu spéciaux ou originaux , n’hésite pas à les poster en commentaires ! 👍🏒


Photos, dans l’ordre d’apparition :
РJoueur de hockey apr̬s avoir deke un adversaire РPhoto de Markus Spiske via unsplash
РJeune joueur apr̬s avoir fait une sauser pass РPhotographe inconnu via piqsels

Si tu veux en apprendre d’autres (ressources en anglais) :
https://thehockeywriters.com/how-to-talk-like-a-hockey-player/
https://bleacherreport.com/articles/810667-a-benders-dictionary-hockey-slang-you-may-or-may-not-know
https://en.wikipedia.org/wiki/Glossary_of_ice_hockey_terms#W

Partagez ça !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

  1. Ha ! Je viens d’apprendre qu’en France, un “toe-drag” s’appelle une “ramasse” ! 👍😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *