0

Quel protège-dents choisir pour le hockey ?

S’il y a bien une protection de hockey que je n’aurais jamais pensé avoir à choisir un jour, c’est le protège-dents ! A quoi bon ? Je porte une visière intégrale, que ce soit sur la glace ou à roller !

Et pourtant…

Je ne sais pas ce qui s’est passé ce jour là, mais j’ai dû me prendre pour McDavid pendant quelques secondes. Sauf qu’à la différence du #97, je n’ai pas réussi à traverser le pack de défenseurs qui s’est formé devant moi ! 😅 Je me suis pris de plein fouet l’épaule d’un joueur de l’autre équipe (Denis, si tu me lis… 😄), et j’ai perdu quelques bouts de dents au passage. Rien de grave m’a dit le dentiste quelques jours plus tard, ouf ! Mais cela a suffit pour me faire prendre conscience qu’une dent, ça ne se reconstruit pas tout seul, et que j’ai intérêt à me trouver un bon protège-dents si je ne veux pas me retrouver avec un sourire à la Ovechkin ! 🤣

Humm… 🤔 Vu de l’extérieur, l’impact ne semble pas si violent en fait….
J’ai des dents en carton ou bien ?? 😅

Si tu lis ces lignes, c’est probablement que tu te cherches toi aussi un protège-dents. Que tu joues avec ou sans visière, je ne peux maintenant qu’approuver ton choix ! 😉 Alors, ça tombe bien, je te propose de profiter de l’expérience que j’ai eu avec deux marques différentes. Et si je n’avais pas envie de t’en recommander une sur les deux, je n’écrirais pas cet article ! Donc reste bien avec moi, le Saint-Graal des protège-dents n’est plus très loin… C’est parti ! 🚀

Joueur de hockey édenté - Photo par Bernd Lindner 98 via Pixabay

Le protège-dents Prochocs

Un incontournable sur Internet

Si tu as déjà fait une première recherche pour un protège-dents, il y a de fortes chances que tu sois déjà tombé sur cette marque. Normal, vu la publicité qu’ils font et leur excellent sens du marketing.

Leur protège-dents phare est le Thermo-Pro. Développé en collaboration avec des athlètes de haut-niveau, il a tout pour convaincre. Et comme il est possible de choisir parmi une multitude de design sympa, chacun pourra y trouver son bonheur !

Mais ce qui a achevé de me convaincre juste avant mon achat, c’est le fait qu’il soit approuvé par des joueurs de rugby. Je me suis dit : « Ok, je n’ai jamais joué au rugby, mais finalement, c’est un sport de contact très physique. Donc les contraintes doivent être à peu près les mêmes que pour le hockey ». Et comme ils en avaient un à l’effigie de Team Canada, j’ai craqué…

Est-ce que j’ai bien fait ? Je te dis ça dans la suite !

Le ThermoPro de Prochocs Team Canada

Un peu d’eau chaude et c’est parti ! Ou presque…

J’ai reçu mon protège-dents Prochocs quelques jours après ma commande. Livré avec une boîte de rangement et une petite note explicative, la marque a tout bon de ce côté.

Quand on fait des recherches pour un protège-dents, on se rend compte rapidement qu’il en existe trois types :
1. les basiques, cheap mais vraiment peu confortable et réservé à une pratique (très) occasionnelle,
2. les thermoformables, au coût un poil plus élevé, mais qui s’adapte bien mieux à la dentition du porteur
3. les sur-mesures, qui demandent généralement l’intervention d’un dentiste pour le moulage, et qui ne sont donc pas à la portée de toutes les bourses.

Le Thermo-Pro fait partie de la seconde catégorie. Pour le mouler, les étapes sont relativement simples. Il suffit de le faire tremper dans de l’eau presque bouillante, puis de l’insérer dans sa bouche et de mordre très fort. Jusque là, rien de compliqué, hormis le fait qu’on a droit à seulement deux essais, grand maximum !

Moulage du protège-dents ThermoPro de Prochocs - Technique-Hockey

Mon premier essai n’était pas optimal, j’ai donc réitéré l’opération. Heureusement, cette fois-ci a été la bonne et j’ai pu tester mon nouveau protège-dents dans les jours suivants.

Un protège-dents pas vraiment adapté pour le hockey

Et là, malheureusement, ça a été la vraie déception. A la maison, j’avais senti que le protège-dents Prochocs était un peu gros en bouche. Mais je m’étais dit que ce n’était qu’une question d’habitude et que c’était normal puisque je n’en avais encore jamais mis.

Mais une fois sur les patins, j’ai vraiment compris que ce protège-dents n’était pas fait pour moi (et probablement pour la pratique du hockey). En fait, le ThermoPro de Prochocs a deux inconvénient majeurs :
1. Il rend la respiration vraiment plus difficile. Autant pour l’échauffement, ça peut se tolérer, autant pour un troisième tiers-temps, tu ne peux carrément plus le supporter 😵
2. En le portant, la communication avec les coéquipiers devient vraiment plus compliquée. C’est quand j’ai essayé d’appeler un chip* que j’ai compris que c’était tout simplement impossible de prononcer ce mot avec ce protège-dents 😄

Bref, pour te faire un résumé, j’ai porté mon protège-dents Prochocs deux entraînements, puis je ne l’ai plus jamais ré-utilisé. Tu l’auras donc compris, je ne te le recommande pas. Même s’il semble protéger correctement les dents en cas de choc, il a de sérieux inconvénients qui ont été rédhibitoires pour moi 😅

* Chip : un « chip and chase » permet de déjouer un adversaire en « chipant » la rondelle (regarde cette vidéo pour mieux comprendre 😉)

Le ThermoPro de Prochocs moulé

Le protège-dents de hockey SISU

Un bon conseil vaut mille recherches

C’est un coéquipier qui m’a fait découvrir le protège-dents de la marque SISU (Étienne, merci à toi ! 👍👍). Comme il en avait un neuf en stock, il me l’a passé pour que je puisse le tester. Et quelle différence avec le Prochocs ! 🤩

Protège-dents MAX de SISU - Technique-Hockey

SISU propose plusieurs modèles et celui qui m’a été donné est le Max Guard. Épais de 2,4mm, il est un plus massif en bouche que le modèle Aero Guard (le premier commercialisé par la marque, 1,6mm d’épais). Il protège donc un peu mieux les dents en cas de fort impact. Mais ce qui est vraiment impressionnant la première fois qu’on le teste, c’est la facilité avec laquelle il se fait oublier.

A mon sens, c’est une qualité indispensable de toute protection de hockey. Si un équipement vient perturber notre esprit, c’est certain qu’on sera moins performant. Une fois dans le match, on ne doit penser qu’à une seule chose : faire gagner l’équipe. Et très honnêtement, le protège-dents SISU s’en sort vraiment bien sur ce point. Une fois sur la glace, on l’oublie complètement.

Protège-dents MAX de SISU moulé - Technique-Hockey

En ce qui concerne la respiration, je n’ai pas vraiment vu de différences avec ou sans le protège-dents. C’est vraiment agréable. Et même chose pour boire, ce n’est pas un problème du tout.

Le seul point sur lequel je pourrai être un peu plus critique, c’est la communication. Le protège-dents Max Guard fait un peu zozoter mais rien de bien méchant. Juste en dessous, je te mets un enregistrement audio pour que tu puisses voir la différence sans/avec le protège-dents. (Tu entendras en premier ce que ça donne avec le Prochocs, puis avec le SISU 😉)

Comment il s’utilise ?

Concrètement, il se moule d’une manière très semblable aux autres protèges-dents thermoformables. Un peu d’eau chaude, un minuteur et un ou deux essais suffisent pour l’adapter à sa propre mâchoire. D’ailleurs, en cas de raté, on peut même le re-mouler jusqu’à 20 fois d’après la marque. Donc il y a de quoi faire.

Une fois moulé, le plus perturbant est que le protège-dents ne peut plus s’enlever avec la langue. Il est tellement « fitté » aux dents qu’il faut utiliser ses mains pour le retirer. Même si on peut avoir l’impression que c’est un inconvénient au départ (pour parler avec les coéquipiers sur le banc par exemple), c’est en fait un vrai avantage pour la protection. Puisqu’on ne peut plus le retirer avec la langue, on est plus tenté de le mâchouiller une fois sur la glace ! 😅

Un protège-dents vraiment adapté pour le hockey

Et je ne suis pas le seul à le dire ! La preuve en est que CCM a même signé un partenariat pour distribuer les protège-dents SISU au couleur de la marque. Il apparaît au catalogue dans la partie accessoires.

CCM SISU Protège-dents

C’est donc un sérieux gage de qualité pour les hockeyeurs de tous niveaux 🙂

Chris Kibui, le fondateur de la chaîne YouTube Hockey Tutorial, en dit également beaucoup de bien dans sa vidéo. Elle est malheureusement en anglais, mais si tu comprends la langue de Shakespeare, son test devrait finir de te convaincre !

En parcourant le site officiel de SISU, on sent vraiment qu’il ne s’agit pas seulement d’une marque « industrielle ». Derrière le nom, il y a des hommes d’un certain niveau scientifique puisque les deux fondateurs, Jan Akervall et Johannes Schwank, ont tous deux un PhD (c’est à dire un Doctorat !). Le premier dans le domaine médical et le second dans le domaine des matériaux. C’est donc une association efficace qui ajoute un vrai argument à la crédibilité de la marque 👍

Pour finir, toujours en parcourant le site officiel, on se rend compte assez facilement que SISU est très orienté vers la recherche et l’ingénierie du sport. Ils ont même développé un modèle pour aider les scientifiques à mieux comprendre les effets des impacts dans les sports de contact. On est donc loin d’un protège-dents inventé (que) pour faire du business…

Alors ? Quel protège-dents de hockey choisir ?

Tu l’auras compris en lisant cet article, je te conseille très fortement de tester le protège-dents Max Guard (ou l’Aéro) de SISU. A mon sens, il remplit toutes les fonctions qu’un joueur de hockey peut demander à ce type de protection : ne pas gêner pour respirer et pour boire, permettre une communication suffisamment claire, et surtout, se faire oublier une fois sur la glace.

Après, il est évident que je n’ai pas testé toutes les marques existantes. Le ThermoPro de Prochocs a été un point de départ pour moi, et il a très vite montré ses limites. C’est pourquoi je me suis tourné vers le Max Guard de SISU. Mais il existe peut-être d’autres alternatives toutes aussi agréables à utiliser. N’hésite pas à partager ta propre expérience dans les commentaires pour en faire profiter les autres lecteurs de Technique-Hockey ! 👍

Au travers de cet article, j’espère t’avoir aidé à faire ton choix pour ton futur protège-dents de hockey. Sache que je n’ai pas été influencé par l’une ou l’autre des deux marques que j’ai présenté. Donc c’est mon avis 100% franc et honnête !

Tu as trouvé ce post intéressant ? Sens toi libre de le partager à un coéquipier qui pourrait en avoir besoin, il est fait pour ça ! A bientôt sur Technique-Hockey.com ! 😉🏒


Crédits photos et vidéos, dans l’ordre d’apparition :
РEntrąnement avec les Choppers, vid̩o personnelle
РUn joueur de hockey ̩dent̩, photo par Bernd Lindner 98 via Pixabay
РToutes les photos des prot̬ge-dents Prochocs et SISU sont personnelles
РLes vid̩os YouTube sont la propri̩t̩ de leurs auteurs respectifs
– Extrait du catalogue CCM Europe 2021

Tu as aimé cet article ? Tu es libre de le partager en cliquant ci-dessous ! 👍 Merci pour ton soutien ! 😃

Laisse moi ton commentaire !