1

5 choses Ă  faire pour devenir un meilleur joueur, sans entraĂźnement !

On est d’accord, si tu veux amĂ©liorer ton maniement de bĂąton, ton coup de patin ou ta prĂ©cision de tir, il te faudra forcĂ©ment passer par des sessions d’entraĂźnement. Mais parfois, il suffit juste d’utiliser ta tĂȘte pour devenir un meilleur joueur de hockey. J’ai tentĂ© l’exercice, et j’ai trouvĂ© 5 astuces qui ne demandent pas d’entraĂźnement. Elles devraient te permettre de devenir un meilleur coĂ©quipier, trĂšs simplement. PrĂȘt Ă  changer tes habitudes ? C’est parti ! 🏒

Attaquant de hockey sur glace - Photo de Gerhard Crous via unsplash

#1 – Ne fait jamais de passe dans l’axe en dĂ©fense

C’est l’une des erreurs les plus basiques ! On la fait souvent lorsqu’on dĂ©bute le hockey, en particulier si on dĂ©marre dĂ©fenseur. Comme on ne manie pas encore trĂšs bien la rondelle, on veut rapidement la passer et relancer le jeu.

Mais de quoi s’agit-il en fait ? Pour faire simple, je vais dĂ©crire la situation de jeu : tu es dĂ©fenseur et tu viens de rĂ©cupĂ©rer la rondelle dans ton coin de patinoire. La pression est assez forte et tu n’as pas vraiment le temps de souffler. Tu lĂšves la tĂȘte (c’est bien ! 😉), et tu vois l’autre dĂ©fenseur complĂštement dĂ©gagĂ©. Mais voilĂ , celui-ci se trouve de l’autre cĂŽtĂ© du corridor central. Tant pis, tu tentes quand mĂȘme une passe…

Aie ! Sous la pression, elle n’est finalement pas si rapide que ça cette passe. Et le temps qu’elle traverse la patinoire, la voilĂ  interceptĂ©e par le centre adverse. Il se retrouve alors seul, face Ă  ton gardien…

Je pense que tu vois maintenant oĂč je veux en venir. En situation de dĂ©fense, une passe en D-to-D* dans l’axe, c’est une merveilleuse occasion de se faire intercepter la rondelle. Avec comme rĂ©sultat : un beau revirement de situation ! 😬 A moins que tu ne sois sĂ»r Ă  200% que ta passe ne sera pas interceptĂ©e, n’en fait jamais dans l’axe. PrĂ©fĂšre toujours une passe par la bande Ă  l’arriĂšre de la cage (en REVERSE ou RIM). Ou bien une protection de palet puis une passe Ă  un coĂ©quipier dĂ©gagĂ© sur ton cĂŽtĂ© de la patinoire. Dans le pire des cas, si tu es battu avant d’avoir pu faire ta passe, l’Ă©quipe adverse devra forcĂ©ment faire une manƓuvre avant d’atteindre tes cages. C’est toujours prĂ©fĂ©rable Ă  un tir plein axe… 😉

* D-to-D : défenseur à défenseur

#2 – Sur le banc, ne regarde pas le jeu…

Regarde le coĂ©quipier que tu vas remplacer ! C’est une habitude facile Ă  prendre, qui t’Ă©vitera beaucoup de situations de confusion et de perte de temps. Lorsque tu es sur le banc et que tu fais partie de la prochaine ligne Ă  monter, Ă©vite absolument d’ĂȘtre absorbĂ© pas l’intensitĂ© du match en cours.

Ton job, c’est de t’assurer qu’Ă  tout moment, tu es prĂȘt Ă  embarquer sur la glace. Si tu es en train de regarder l’action en cours, tu ne feras probablement pas attention Ă  ton coĂ©quipier qui rĂ©clame un changement. RĂ©sultat : pendant quelques secondes, ton Ă©quipe se retrouvera en infĂ©rioritĂ© numĂ©rique. Si un revirement se produit Ă  ce moment lĂ , et que toi et ton Ă©quipe prenez un but, tu peux ĂȘtre certain que tu vas passer un mauvais quart d’heure Ă  ton prochain passage au banc. Tu l’auras mĂ©ritĂ©, c’est ta responsabilitĂ© 😛

Rappelle toi : “les spectateurs, c’est dans les gradins, pas sur le banc !” 👍

Des joueurs de hockey sur le banc

#3 – Ecoute le coach

Pour beaucoup d’Ă©quipes amateures, c’est un simple joueur qui se porte volontaire comme coach. Et ce n’est pas une tĂąche facile. D’une part, l’entraĂźneur-joueur doit assurer la prĂ©paration des trainings. Mais d’autre part, il doit aussi savoir s’entraĂźner tout en observant son Ă©quipe pour s’assurer qu’elle exĂ©cute correctement les exercices. AssociĂ© Ă  un besoin d’un peu de charisme et de leadership, on imagine aisĂ©ment que c’est un rĂŽle qui n’est pas facile Ă  tenir. Alors pense Ă  faciliter la tĂąche de ton coach.

Cela passe avant tout par ton attitude. Par exemple, s’il appelle au regroupement, ne fais pas partie de ces joueurs qui ne pensent qu’Ă  taper la rondelle entre deux exercices. Non seulement tu feras attendre le reste de ton Ă©quipe, mais en plus tu fatigueras ton entraĂźneur qui devra te demander de rejoindre le cercle.

De la mĂȘme maniĂšre, limite tes blagues au minimum pendant les explications. Rappelez-toi que :
– 1 : cela coupe ton coach et c’est un manque de respect vis Ă  vis de son travail prĂ©paratoire. Par ailleurs, toi et ton Ă©quipe perdez du temps de jeu, puisqu’il est fortement probable qu’il doive recommencer du dĂ©but pour que tout le monde ait bien compris l’exercice.
– 2 : tes coĂ©quipiers en ont peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  fait une ou deux au dĂ©but du training, il est inutile de renchĂ©rir.
– 3 : les autres joueurs sont avant tout lĂ  pour jouer. Pas pour assister au rĂ©sultat de ta carriĂšre d’humoriste ratĂ© 😜

En somme, on est d’accord, c’est toujours mieux de s’entraĂźner dans la bonne humeur. Mais garde en tĂȘte que chaque blague fera perdre une minute ou deux, et qu’il est toujours mieux de garder ces minutes pour du temps de glace ! 🏒

Finalement, si ton Ă©quipe bĂ©nĂ©ficie d’un vĂ©ritable coach formĂ© pour enseigner le hockey, savoure bien cette chance, car d’autres joueurs amateurs te l’envient !

Explications pendant un entrainement

#4 – Reste concentrĂ© et calme

Dans la continuitĂ© du point prĂ©cĂ©dent, reste concentrĂ© et le plus calme possible sur la glace. Le hockey est un sport rapide et exigeant physiquement, chaque seconde compte. Tu dois donc utiliser ton cerveau Ă  chaque instant pour prendre la meilleure dĂ©cision. Tu viens de subir une faute que l’arbitre n’a pas sifflĂ©e ? Je suis d’accord, le sentiment d’injustice est dur Ă  avaler. Mais ne perds pas ton temps Ă  gĂ©mir et Ă  demander un 2 minutes de pĂ©nalitĂ©. Tu risques un revirement dĂ©cisif qui mettrait ton Ă©quipe dans une situation dĂ©licate.

Idem dans le cas oĂč la tension monte avec un autre joueur. Le hockey est un sport de contact, il est normal que certaines situations soient un peu “tendues”. Accepte-le, reste factuel et laisse l’arbitre faire son travail. Tu es lĂ  pour faire gagner ton Ă©quipe, pas pour lĂącher tes gants et te battre. Si tu aimes ça, va plutĂŽt faire un sport de combat, ça t’aidera Ă  canaliser ton Ă©nergie âšĄïžâšĄïž

En lisant ces lignes, tu vas certainement me dire :
“Ok Dorian, c’est bien beau tout ça, mais concrĂštement, je fais comment pour garder mon calme quand ça fait trois fois que l’autre gars me fait une crasse ?” đŸ€Ź

Je te donne ici deux techniques que j’utilise en match : la premiĂšre consiste Ă  te concentrer sur ta respiration Ă  chaque retour au banc. En faisant cela, tu diminues l’action de l’adrĂ©naline, une hormone liĂ©e au stress. C’est une technique qui est trĂšs employĂ©e en gestion des Ă©motions car elle permet d’en reprendre le contrĂŽle. Ne la sous-estime pas, elle peut grandement t’aider Ă  rester concentrĂ© au cours d’une game !

La seconde technique consiste Ă  recadrer la situation dans un contexte plus global. Quel est l’enjeu du match en cours et de l’action qui vient de se dĂ©rouler ? Sont-ils vraiment si importants ? Quels sont les vrais enjeux ? Simplement ton honneur ou vĂ©ritablement le futur de ton Ă©quipe ? Penses-y Ă  deux fois, tu verras que dans la plupart des cas, il est inutile de virer au rouge 😉

Joueur de hockey énervé

#5 – Pense toujours au rebond

Le gardien n’a pas rĂ©ussi Ă  geler la rondelle et il te laisse un rebond ? Saisis ta chance ! C’est l’une des plus belles occasion de marquer 👍 En effet, il sera certainement dans une position plus dĂ©favorable que sa position de base, et tu auras toutes tes chances.

Ça paraĂźt Ă©vident, alors pourquoi il faudrait “penser” au rebond ? Tout simplement parce qu’il est trĂšs facile de se laisser abattre par la dĂ©ception de ne pas avoir marquĂ© au premier tir. Je te dĂ©cris la situation : suite Ă  une erreur de l’Ă©quipe adverse, ton centre arrive Ă  intercepter la rondelle et il bĂ©nĂ©ficie de l’Ă©chappĂ©e que toi et ton Ă©quipe espĂ©rait tant pour pouvoir revenir au score. Il monte au filet et tente de battre le goalie. Malheureusement, la puck rebondit sur son bouclier. Par chance, un des ailiers arrive Ă  profiter du rebond, mais Ă  nouveau le gardien l’empĂȘche de marquer.

Parfois, le premier tireur (ici, ton centre) ne prend pas le temps d’analyser ce qui se passe aprĂšs avoir tirĂ©. Il ne fait que manifester sa dĂ©ception en tapant son bĂąton sur la glace (ou autres, suivant le degrĂ© de frustration 😄). Pourtant, dans cette situation, s’il Ă©tait revenu rapidement devant la cage, il aurait pu profiter du second rebond.

Garde toujours Ă  l’esprit qu’un rebond peut t’ĂȘtre favorable et qu’en cas d’Ă©chec, tu dois immĂ©diatement revenir devant la cage pour retenter ta chance, mĂȘme Ă  plusieurs reprises. Les mĂȘlĂ©es sont compliquĂ©es Ă  gĂ©rer pour les gardiens. Avec un rapide tir du poignet, ça peut rentrer !

Rebond de la rondelle devant un gardien

Jouer oui, mais avec sa tĂȘte

Devenir un meilleur joueur de hockey ne se fait pas du jour au lendemain. Cela demande de l’entraĂźnement et une bonne vision de jeu. Mais au delĂ  de ça, il suffit parfois de rĂ©flĂ©chir un peu sur ses habitudes et son comportement. En fait, il est assez facile d’Ă©viter des erreurs simples, de gagner du temps sur la glace, ou encore d’avoir plus de chances de marquer. Il suffit juste de se poser cinq minutes et d’analyser ses propres habitudes de jeu.

C’Ă©tait l’exercice que je m’Ă©tais proposĂ© de faire aujourd’hui, et autant te dire que ces techniques me servent maintenant Ă  chaque entrainement ! Je te laisse les tester et me faire un retour dans les commentaires !


Photos, dans l’ordre d’apparition :
Attaquant de hockey sur glace – Photo de Gerhard Crous
– Joueurs sur le banc, par PhotoMIX-Company
– Pendant les explications d’un exercice, par Olivier Luzzi
– Joueur Ă©nervĂ©, par bernd_lindner_98
– Rebond de la rondelle devant un gardien, par drumz63

Tu as aimĂ© cet article ? Clique ci-dessous ! 👍 Un grand merci pour ton soutien 😃
  •  
  •  
  • 1
  • 1

Un commentaire

  1. La chaĂźne Youtube HockeyTutorial a postĂ© il y a quelques annĂ©es une vidĂ©o qui est un excellent complĂ©ment Ă  cet article. Voici le lien, n’hĂ©sitez pas Ă  aller la regarder, elle est vraiment bien ! 🙂
    https://youtu.be/aeoWDofAT5o

    Si vous ne comprenez pas l’anglais, aucun soucis, suivez cette astuce : activez les sous-titres “Anglais (gĂ©nĂ©rĂ©s automatiquement)” puis cliquez Ă  nouveau sur “ParamĂštres” (la petite roue dentĂ©e) puis “Sous-titres” puis “Traduire automatiquement”. Et voilĂ ! Les sous-titres sont en français !
    À utiliser sans modĂ©ration pour toutes les vidĂ©os en anglais sur le hockey! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.