2

Comment apprendre à patiner en arrière ?

Lorsqu’on débute le hockey et le patinage en général, il y a quelque-chose qui fait souvent un peu peur, c’est de patiner en arrière. Et ça peut facilement se comprendre. Depuis qu’on a appris à marcher, tout se passe vers l’avant. On est habitué depuis tout petit à aller devant nous et il n’y a finalement que très peu de chose qu’on fait en allant en marche arrière.

Et pourtant, savoir patiner en arrière au hockey, c’est indispensable ! En tant que défenseur, tu passeras une grande partie de ton temps en marche arrière. Celle-ci te permettra d’être toujours face au jeu et de défendre de manière efficace.

Ah ! Tu avais plutôt en tête d’être centre, ou ailier ? Malheureusement, tu ne pourras pas t’en passer non plus 😅 Que ce soit pour tenter d’interrompre une sortie de zone adverse, ou récupérer une passe faite dans ton dos, savoir patiner en arrière fait partie des basiques.

Si tu es débutant, et que tu appréhendes encore un peu la marche arrière, je te propose ici une méthode qui te permettra de progresser rapidement et facilement. Prêt à te lancer ?! 💪

Commencer doucement à patiner en arrière

Le premier exercice consiste à se familiariser tranquillement avec la marche arrière. Il va te permettre de faire tes premiers mètres, en te focalisant sur ton ressenti au niveau de tes patins et en adoptant une bonne position.

Apprendre à patiner en arrière - Poussée contre la rambarde

En poussant contre la balustrade, pense à garder tes genoux fléchis pour avoir un meilleur équilibre. Cela te permettra aussi d’absorber les petites aspérités de la glace ou du sol. Ce sont elles qui te perturberont le plus au début. Mais tu verras qu’avec le temps, ton cerveau apprendra à ne plus y faire attention.

Pour éviter de basculer en arrière, maintiens ton poids sur les 2/3 avant de tes pieds. Mais ne te penche pas trop non plus, sous peine de basculer. Apprends petit à petit les limites de ta zone de stabilité en les testant. Mais porte toujours tes protections pour ne pas te faire mal si tu chutes. Sache toutefois que tu tomberas forcément à un moment, cela fait partie de l’apprentissage ! 😉

Pense également à garder ta tête droite en fixant un point au loin. Cela t’aidera à maintenir ton équilibre et à rester concentré sur tes sensations.

Pour terminer, une bonne manière d’avoir un meilleur équilibre est de légèrement décaler tes patins. Cela te permettra d’avoir une zone de stabilité plus large en t’appuyant sur l’un ou l’autre de tes pieds. La photo ci-dessous te donne l’écart que j’aime bien avoir. A toi de tester ce qui te convient le mieux et quel pied tu préfères mettre à l’avant.

Décalage des patins

A noter qu’il y a une légère différence si tu apprends à patiner en arrière avec des patins de hockey sur glace, ou bien en roller-hockey. Avec ces derniers, tu seras un peu plus stable car toutes les roues sont à plat sur le sol. Ce n’est pas le cas des patins à glace puisque la lame est bombée pour augmenter la glisse et faciliter les rotations du pied.

Commence à utiliser tes patins

En règle générale, le « citron » est l’un des premiers exercices qui permet de se déplacer en arrière sans l’aide de la balustrade. L’idée est donc de dessiner un citron avec tes patins sur le sol.

Personnellement, je trouve que ce mouvement est très vite limité car, par la suite, tu verras que tu ne l’utiliseras pratiquement plus. Mais pour débuter, c’est très bien ! 🙂

Commence par positionner tes pieds en V inversé, comme sur la photo ci-dessous. « Ancre » bien tes patins au sol, surtout si tu es sur la glace, afin d’avoir une bonne accroche.

Les citrons - 1

Cherche ensuite à écarter tes jambes l’une de l’autre. De manière automatique, tu devrais commencer à aller en arrière.

Les citrons - 2

Lorsque l’écart de tes jambes devient un peu plus important, tourne tes chevilles pour remettre tes patins droits, parallèles l’un par rapport à l’autre.

Les citrons - 3
Les citrons - 4

Pour ramener tes deux jambes, il te faut maintenant tourner tes chevilles pour former un V droit. Utilise alors tes muscles adducteurs pour rassembler tes deux jambes. Tu continues ainsi à aller en arrière.

Les citrons - 5

Lorsque tes deux jambes sont suffisamment proches, tourne à nouveau tes chevilles pour remettre tes patins parallèles puis renouvelle l’ensemble des étapes.

Les citrons - 6
Les citrons - 7

Pense toujours à fléchir tes genoux pour gagner en stabilité. Et garde la tête droite ! Ne regarde pas tes patins comme sur les photos ! 😄

Apprendre à patiner en arrière - Les citrons

Pousse en alternance pour patiner en arrière

L’exercice suivant permet de débuter l’alternance de poussée entre les deux jambes. Il consiste à faire une série de demi-citrons. Chacune de tes jambes va réaliser le même mouvement que précédemment, mais en alternance.

Cet exercice va également te faire ressentir tes premiers transferts de poids. Pour pousser, mets ton centre de gravité au-dessus du patin qui est en diagonale (représenté par un G sur les photos). Attention, ta poussée doit être perpendiculaire à ta lame/tes roues (voir la flèche ci-dessous) et non dans le sens de cette/ces dernière(s). Sinon, tu ne feras qu’avancer ton patin. Et ce n’est pas ce que tu veux 😉

Apprendre à patiner en arrière - Les demi-citrons - 1

Une fois que ta poussée est exécutée, tu dois basculer rapidement ton poids sur le patin qui est resté droit (et légèrement en arrière), afin de poursuivre la glisse. C’est ce qu’on appelle « le transfert de poids ».

Apprendre à patiner en arrière - Les demi-citrons - 2

Le patin qui avait servi lors de la poussée est maintenant libéré, ce qui te permet de le remettre dans le sens de ton déplacement.

Apprendre à patiner en arrière - Les demi-citrons - 3

Pour finaliser le « demi-citron », rapproche tes deux patins l’un de l’autre. En vrai, la forme que tu auras dessinée ressemblera plus à une demi-goutte d’eau.
Bref, ami poète, je te salue… 😅

Apprendre à patiner en arrière - Les demi-citrons - 4

Tu peux maintenant relancer le mouvement avec l’autre jambe. Facile non ? 😉

Apprendre à patiner en arrière - Les demi-citrons

Toutes les occasions sont bonnes !

Lors des entraînements, utilise chacune des occasions qui s’offrent à toi pour te mettre en arrière. C’est de cette manière que tu progresseras le plus rapidement. Une excellente technique est de prendre un poste de défenseur. Tu passeras ainsi beaucoup de temps en marche arrière puisqu’il te faudra « accompagner » l’attaquant de l’équipe adverse, alors porteur de la rondelle, tout en étant face à lui.

Dans un prochain article, je te détaillerai comment réaliser une transition avant / arrière pour ne pas perdre de vitesse entre les deux.

En attendant, si ce tuto t’a aidé à apprendre le patinage en arrière, écris le moi dans les commentaires, c’est toujours encourageant !

Et bien sûr, si tu connais un coéquipier qui débute, tu es libre de lui partager cet article. Il est fait pour ça ! 👍😉


Photos, dans l’ordre d’apparition :
РToutes les photos et vid̩os ont ̩t̩ prises par mes soins
🙂

Remerciements :
Un grand merci à Thibaut et Étienne pour leurs conseils et propositions pour ces exercices !

Tu as aimé cet article ? Clique ci-dessous ! 👍 Un grand merci pour ton soutien 😃
 
 

2 commentaires

  1. Hello ! Arrivée au Canada en juillet 2020, je débute le patin à glace cet hiver, avec des patins loisirs, pas hockey. J’ai des vieux restes des dimanches après-midi en rollers sur le parking du Super U, mais quand même la glace c’est un poil différent -.-‘
    Tes tutos sont super ! Tu montres hyper bien les mouvements, du point de vue subjectif et de l’extérieur, c’est parfait !
    Malheureusement pas de shinny hockey à Toronto cette année… mais ça me laisse le temps de progresser pour l’hiver prochain !

    • Bonjour Mannick, merci pour ton commentaire, ça fait plaisir ! J’espère que tout ça va t’aider à progresser rapidement 😉👍
      Effectivement, les mouvements sur la glace sont un tout petit peu différents. Mais la base reste la même, tu ne démarre donc pas de zéro. Le plus perturbant, c’est l’instabilité en rotation des patins par rapport aux rollers. Mais on s’y habitue vite !
      Profite bien de l’hiver Canadien, c’est le plus bel hiver ! ❄️⛄⛸️🏒☀️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.