0

J’ai réussi mon défi !! Ou presque…

Je l’ai fait ! 🥳 Il y a un an, je me lançais le défi d’améliorer mon maniement de rondelle en m’entraînant chaque jour pendant toute une année. Et ce, quelque soient les conditions, quelque soit mon état d’esprit et quelque-soit le lieu où j’étais.

Je m’étais aussi fixé des objectifs chiffrés, pour de ne pas passer une année à m’entraîner dans le vide ! 😄

Et maintenant que je vais pouvoir regarder dans le rétroviseur et te faire un retour sur toute cette année, je peux te dire que je suis plutôt content des résultats. Mais comme je le dis dans le titre de cet article, tout ne s’est pas passé exactement comme je l’avais prévu… 😕

Alors qu’en est-il ? Est-ce que j’ai vraiment progressé ? Je te dis tout dans la suite ! 👍🏒

Entraînement au maniement de rondelle - Technique-Hockey

Une année de maniement de rondelle, ça représente quoi ?

Du temps !

Lorsque je me suis lancé mon défi, j’avais en tête de faire des sessions d’entraînement quotidiennes de 10 à 20 minutes. Mais comme je savais que j’étais aussi jeune papa (mon fils avait alors tout juste un an), je m’étais laissé la liberté de réduire ce temps d’entraînement, pour le rattraper les jours d’après*.

* Si tu n’as pas encore d’enfant, tu comprendras mieux quand tu en auras 😄

Et j’ai eu raison, parce que cette année a été plus que chargée ! Entre le travail, les tâches quotidiennes à la maison, l’achat d’une nouvelle voiture et d’un appartement avec ma femme, la gestion des travaux, un déménagement, une grossesse et la naissance de notre deuxième enfant, autant te dire que ça a été un vrai challenge de faire ce défi !

Je t’avoue que même si je suis arrivé à m’entrainer chaque jour malgré tout, j’ai l’impression que mes sessions ont duré moins de 10 minutes en moyenne. Mais comme je préfère plutôt m’appuyer sur des chiffres que sur mes impressions, on va faire un petit calcul 😉

Au début du défi, j’ai tout de suite pris l’habitude de filmer mes entraînements. Ça m’a permis de voir mon évolution mois après mois et de rester motivé. Mais aujourd’hui ça me permet aussi d’avoir le temps total que j’ai passé à accomplir ce défi !

Cartes SD pour l'enregistrement du défi Hockey 365 - Technique-Hockey

Voici les chiffres :
– 66 heures, 54 minutes et 6 secondes. Oui, c’est précis ! 😅
– 370 jours d’entraînement quotidien. En fait, j’ai continué sur un peu plus d’une année 🙂

Soit 10 minutes et 50 secondes par jour en moyenne.

Yes ! Je ne le pensais pas, mais je l’ai fait ! Malgré tous les impératifs, j’ai réussi à me tenir à la limite que je m’étais fixé 👍

Du matériel

Durant cette année, j’ai pu tester pas mal de matériel. Des bâtons, des palettes, des pucks, des applications d’entraînement… Je te montre tout ce que j’ai utilisé juste en dessous ! 🏒

Au total :

• 3 bâtons :
– Un Bauer Nexus 6000, palette P92. C’est celui de ma femme, je l’ai utilisé au tout début du défi lorsque nous étions confinés chez mes beaux-parents 😅
– Un HPC XV3, palette P88, dont j’ai fait le test ici.
РUn HPC X1X, palette P28, qui est maintenant mon b̢ton habituel.

Matériel de maniement - Technique-Hockey

• Des rondelles et balles de maniement :
– Des pucks classiques de hockey sur glace et roller-hockey
– Un green biscuit, que j’ai utilisé tout au long de cette année. Si tu veux savoir ce que j’en pense, c’est par ici !
– Une puck de maniement HockeyShot Dangle 2.0
РUne balle de maniement en bois classique. G̩niale pour affiner ses sensations et travailler sa vitesse de maniement.
– Une balle de maniement SmartHockey, que j’ai un peu moins utilisée.

Hockey Wraparound

• Un Wraparound, prêté par un coéquipier (merci Etienne ! 😉), et qui a sauvé ma palette sur pas mal de revêtements rugueux ! Je t’en ferai un test prochainement !

Applications entraînement hockey - Dangle Time et Hockey Training

• Des applications d’entraînement :
Dangle Time, de HowToHockey/HockeyShot. Les trois premiers niveaux sont gratuits 🏒
Hockey Training. Elle est beaucoup plus complète que la précédente et certaines vidéos sont gratuites (il faut faire un filtre sur “Free videos!” dans la recherche par catégorie). En particulier, celle-ci m’a beaucoup inspiré pour mes entraînements ! 👍

Comme tu peux le voir dans cette liste, il n’y a ni pad de tir, ni tuiles de maniement. C’est souvent un équipement qu’on pense indispensable pour s’entraîner hors-glace, mais je n’en ai finalement pas eu besoin. En fait, le Green Biscuit et le Wraparound sont largement suffisants pour manier n’importe où ! 🏒😉

Des lieux d’entraînement

En un an, j’ai eu le temps de tester un bon nombre de lieux différents pour mes entrainements de maniement. Dans le désordre, en voici quelques-uns :
– Au moins cinq garages différents. C’est un peu mon lieu de prédilection 😉
– Deux ou trois terrasses avec du carrelage plus ou mieux rugueux
– Des aires d’autoroute et de stationnement
– Une route de campagne (c’était le crash test du Green Biscuit 😄)
РLe terrain de roller-hockey de mon ̩quipe
– La cuisine d’un Air B’n’B et la salle de bain d’une chambre d’hôtel
– Un trampoline. Oui, il faut parfois avoir un peu d’imagination 😅

Entrainement au maniement de baton sur un trampoline - Technique-Hockey

Comme je le disais dans la section juste avant, on peut manier partout avec un Green Biscuit et un Wraparound. Et même sans ce dernier, il suffit de changer régulièrement le tape et d’éviter les surfaces trop rugueuses.

Je disais aussi que les garages étaient mon lieu préféré. Il y’a trois raisons à ça. Ils sont souvent spacieux. Voire même très spacieux lorsqu’il s’agit de garages en copropriété sous un immeuble ! Ensuite, leurs revêtements sont souvent lisses ou faiblement rugueux, ce qui permet une bonne glisse du Green Biscuit. Et finalement, le troisième avantage est qu’on est souvent seul et qu’on ne dérange personne.

En bref, si tu n’as pas la chance de pouvoir dédier une pièce entière de ta maison au maniement (comme Kevin de Hockey Training ou Jérémy de HowToHockey 😅), alors c’est probablement le meilleur endroit pour t’entrainer 👍

Entrainement sur les rollers dans le garage - Technique-Hockey

Pour finir, tu auras remarqué qu’il n’y a pas de patinoire dans la liste 😰 A mon grand regret. Avec les confinements qui se sont enchaînés, les arénas sont restées fermées. Je n’ai donc pas pu reprendre la glace. Et bien sûr, il n’y a pas de patinoire de quartier en France, il fait bien trop chaud l’hiver… 😔

Vivement la fin de cette pandémie ! 🙏

Du soutien et des sacrifices

J’en avais déjà un peu parlé dans mes précédents articles. S’entraîner chaque jour pendant toute une année, sans aucune interruption, demande un peu d’organisation. Et malheureusement, je ne compte pas les jours où j’ai du descendre dans mon garage vers 23h30 après une grosse journée, laissant ma femme et mon fils, alors que je n’avais qu’une envie : les embrasser avant d’aller m’endormir confortablement dans le lit.

Je te vois déjà accuser ma mauvaise gestion du temps, haha ! 😅 Tu as raison ! Après tout, j’aurais pu trouver un autre moment dans la journée pour faire mon maniement. 10 minutes, ce n’est pas très long ! Et pourtant… Comme je te le disais un peu plus haut, ça a été un vrai challenge pour moi.

Time-Photo-by-noor-Younis-on-Unsplash

Je te le dis en toute honnêteté : ce défi a mis à rude épreuve ma vie de famille et j’ai souvent eu l’idée d’abandonner. Bien que ma femme aime le hockey elle aussi, et qu’elle avait compris mes objectifs, tout n’a pas été rose. Nous avons eu plusieurs “discussions musclées” sur le sujet et il a parfois fallu faire preuve de pragmatisme. Avec un petit garçon qui venait à peine d’apprendre à marcher et une grossesse à gérer, je ne peux que la comprendre. Mais aujourd’hui, je veux surtout la remercier d’avoir accepté de me laisser poursuivre jusqu’au bout, malgré toute la fatigue qu’impliquait notre vie bien remplie.

Alors, mon cœur, un grand merci pour ton soutien sans faille ! ❤️

De la persévérance

De mon côté, il a aussi fallu que je me batte contre mes propres doutes. En particulier lorsque je n’arrivais plus à reproduire mon score de 15 à l’Infinite Dangle Challenge. C’était à peu près au milieu de cette année de défi et il a fallu que je trouve mes propres solutions pour rester motivé. J’en parle plus longuement ici si ça t’intéresse 😉

Infinite Dangle Challenge - Technique-Hockey

Mais ce qui a surtout été très dur au cours de cette année, c’est les absences de championnat et les multiples confinements qui se sont succédés à cause du coronavirus. Comment voir si je progressais en situation de match dans ces conditions ?

Je t’avoue que j’avais parfois l’impression de m’entraîner pour rien, cette crise sanitaire ne faisant que se prolonger mois après mois. Aujourd’hui, on semble voir la lumière au fond du tunnel avec la vaccination généralisée. Mais croisons les doigts qu’il n’y ait pas un nouveau variant encore plus nocif, ou que sais-je ?! 😬🤞

Malgré tout ça, j’ai quand même tenu bon. Peut-être parce que j’avais annoncé publiquement ce défi sur Technique-Hockey, et que je ne voulais surtout avoir à expliquer un abandon. J’imagine que ça m’a encouragé à ne rien lâcher ! 😄

Et vu les résultats que j’ai obtenu, je suis très content d’avoir tenu bon ! Je te détaille tout ça juste après ! 👍

Quels sont mes résultats ?

Si tu n’as pas lu l’article de lancement de ce défi, je t’invite fortement à le faire pour connaître mes motivations et les objectifs que je m’étais fixés 😉

Quels étaient mes objectifs ?

Mais j’imagine que tu préfèreras un résumé 😄 Alors voici ce que je voulais atteindre :

• Améliorer de 33% ma vitesse de maniement de rondelle.
Concrètement, ça voulait dire passer de 3 touches/seconde à 4 touches/sec en dribble, c’est à dire 2 touches en coup droit + 2 touches du revers en une seconde.

Maniement de rondelle - Technique-Hockey

• Améliorer de 50% ma dextérité dans le maniement de rondelle.
Pour la mesurer, j’ai décidé de faire l’exercice classique des 8 horizontaux autour de deux pucks, en relevant l’Infinite Dangle Challenge. Il consiste à faire le maximum de 8 en 30 secondes. Les meilleurs arrivent à en faire 25. De mon côté, je partais avec un score de 11 et voulais atteindre 17.

• Multiplier par 4 mes statistiques de joueurs.
Le principe est simple : un but ou une assistance valent chacun 1 point. En match de championnat, j’étais au score très (très !) faible de 0,125 points/match. Avec ce défi, je souhaitais atteindre un score de 0,5 points/match, soit un but ou une assist’ tous les deux matchs.

Statistiques Dorian - Saisons 18-19 et 19-20

Quelle a été ma progression…

A l’Infinite Dangle Challenge ?

Je vais démarrer par l’Infinite Dangle Challenge parce que c’est sur cet exercice que j’ai le plus travaillé au cours de cette année.

Comme je te le disais un peu plus haut, je suis parti d’un score à 11. Pour te donner un aperçu, voilà ce que ça donnait :

Après 10 mois d’entraînement, je suis enfin arrivé à franchir la barre que je m’étais fixée, c’est à dire 17 :

Mais ma progression n’a pas du tout été linéaire ! Et c’est probablement ce qui a été le plus dur à gérer. Comme tu peux le voir sur le graph ci-dessous, j’ai fait beaucoup de progrès au début, battant régulièrement mes records. Mais après quelques mois, j’ai stagné, longtemps, très longtemps… 😓

Défi Hockey 365 - Score à l'Infinite Dangle Challenge en fonction du temps - Technique-Hockey

J’ai appelé ça “la traversée du désert” 😄 C’est une période qui m’a vraiment mis le doute sur ma capacité à atteindre mon objectif. Il m’a fallut en tout 4 mois pour arriver à passer ce palier et relancer ma progression.

Donc si tu souhaites toi aussi progresser dans ton maniement, sache qu’il est fort possible que tu passes par cette période de “traversée du désert” 😉

Mais ne lâche surtout pas, car c’est en cherchant tes propres solutions que tu vas pouvoir relancer la machine. Ça peut passer par du renforcement musculaire par exemple, ou un changement de coach et de méthode d’apprentissage.

Pour ma part, ça a été une modification de matériel. J’ai opté pour un bâton un peu plus léger et ai changé ma palette en passant d’une P88 à une P28. Et ça a fait toute la différence ! C’est grâce à ça que j’ai pu franchir la barre des 16, et finalement atteindre mon objectif de 17 😉

A noter qu’une fois que je l’ai eu atteint le 270ième jour de mon défi (c’était un 24 décembre ! Mon cadeau de Noël 😄), je me suis focalisé entièrement sur mon deuxième objectif, qu’on voit juste après.

En vitesse de maniement ?

Du côté de ma vitesse de maniement, voilà d’où je suis parti :

3 touches / seconde en vitesse de pointe, donc probablement moins en vitesse de croisière 😅

Et après cette année d’entraînement, je suis arrivé à atteindre une vitesse de 4,13 touches / secondes, soit une progression de 37% 🥳

4,13 touches / seconde, en vitesse de croisière cette fois 😉

Mon objectif a donc été atteint, et même dépassé !

Si j’analyse ma progression sur l’année, le résultat est un peu différent du précédent. Elle a été globalement linéaire, avec des progrès assez réguliers.

Défi Hockey 365 - Vitesse de maniement en fonction du temps - Technique-Hockey

Mais en vrai, je ne me suis jamais vraiment focalisé sur cette vitesse. J’ai beaucoup travaillé l’Infinite Dangle Challenge sur les 10 premiers mois, tout en diversifiant avec d’autres exercices de maniement. Et même lors des deux derniers mois, je n’ai jamais travailler uniquement la vitesse (ça aurait été bien trop plate/chiant ! 😅).

En fait, comme la méthode de mesure nécessite un ordinateur et un logiciel d’analyse du son (je t’explique tout ça ici et là !), j’avais moins l’œil dessus.

Donc, au final, si tu souhaites toi aussi améliorer ta vitesse de maniement, ne te focalise pas trop dessus. Elle s’améliorera au fur et à mesure que tu pratiqueras tes exercices sans que tu ne t’en rendes compte 😉

Et mes statistiques de joueur ?

Tu te souviens du titre de cet article ? “J’ai réussi mon défi !! Ou presque…”. Et bien c’est là que les choses se compliquent.

Lorsque je me suis lancé ce défi, la pandémie avait déjà démarrée et le premier confinement venait d’être annoncé. Mais très honnêtement, jamais je n’aurais pensé que ce virus nous empêcherait de jouer en compétition aussi longtemps ! 😡😤

Terrain de roller hockey vide - Technique-Hockey

C’est simple, cela fait maintenant plus d’un an qu’il n’y a pas eu un seul match dans ma ligue. Donc, au niveau de mes statistiques, je peux toujours attendre 😅

J’aurais aimé pouvoir t’annoncer une progression, avec des chiffres à l’appui, comme d’habitude. Mais cette fois, il faudra que je me contente de mon ressenti, construit sur le faible nombre d’entraînements que j’ai pu faire.

Globalement, j’ai le sentiment d’être plus confiant face à un défenseur. Avant mon défi, je cherchais plutôt à faire une passe ou à temporiser. J’ai maintenant un peu plus de choix et j’hésite moins à dribbler mon adversaire. Je me sens également plus à l’aise en protection de rondelle.

Côté buts, c’est là que les statistiques manquent. Même si j’ai l’impression de scorer un peu plus, je n’arrive pas du tout à évaluer ma progression. Par contre, je prends beaucoup plus de plaisir dans les duels face au gardien. Je tente plus de choses qu’avant, et ai donc plus de chances de marquer de cette manière 🙂

Que retenir de ce défi ?

Il n’y a pas de secret, si tu veux vraiment progresser, il faut y mettre les moyens. Le hockey est un sport à progression lente, parce que c’est l’un des rares où il faut tout réapprendre. Patiner, dribbler, tirer, il n’y rien de déjà acquis dans l’enfance, tout est nouveau.

Jeune joueur de hockey - Photo de LuckyLife11 via Pixabay

Pour ma part, malgré les difficultés et les moments de doutes, je recommanderais cette expérience à n’importe quel joueur. A vrai dire, je crois que je n’ai jamais autant progresser que cette année. Et malgré le confinement et le manque d’entrainements collectifs, j’ai vraiment l’impression d’avoir franchit une étape.

Je sais aussi maintenant qu’il ne faut pas grand chose pour s’entraîner. Un bâton, un Green-Biscuit (ou une balle), une surface pas trop rugueuse, des gants et c’est parti. Clairement, c’est beaucoup moins compliqué que ce que je le pensais au début. Et je me demande encore pourquoi je n’ai pas fait ce défi plus tôt ! 😄

Au final, mon seul regret est que mes progrès n’apparaissent pas encore au niveau des stats, faute de compétitions. Mais la fin de la pandémie commence a être de plus en plus proche, et on parle déjà de la reprise des championnats amateurs. Alors je n’ai envie que d’une chose : que la saison prochaine démarre pour voir ce que ça va donner en match ! 😁

Equipe de hockey juste avant un match - Photo de Justin Connaher via US Dept of Defense

Photos, dans l’ordre d’apparition :
– Entrainement au maniement de bâton dans mon garage, photo personnelle 🙂
– Cartes SD pour le stockage des vidéos d’entraînement, photo personnelle
РMat̩riel pour le maniement de rondelle, photo personnelle
РHockey Wraparound, photo emprunt̩e sur le site de la marque
РExtraits des applications Dangle Time et Hockey Training, emprunt̩s sur le Google Play Store
– Photo d’illustration du temps, par Noor Younis via Unsplash
РPhoto du terrain de roller hockey de mon ̩quipe (merci Emeric !
😉)
– Jeune joueur de hockey, par LuckyLife11 via Pixabay
– Équipe de hockey juste avant un match, par Justin Connaher via US Dept of Defense

Tu as aimé cet article ? Clique ci-dessous ! 👍 Un grand merci pour ton soutien 😃
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.